BODAO

Art martial de la voie

Spectacles - stages - Ateliers

True Bo is uniting with the center of the Universe

It is the work of love

It is neither fighting nor killing

Rather, true Bo gives life and nurtures all things

Morihei Ueshiba "Way of Harmony"

(Fondateur du Aïkido)

Le BoDao, un art martial franco-tibétain
 
Devise : respect, dignité et concentration
Le BoDao a été fondé en 2014 par Myla Al Messa (Tsing Dao dans son nom martial tibétain), formée aux arts martiaux et pratiquante du bâton depuis plus de 20 ans.
Elle est certifiée Maître 5e DAO et enseigne cet art dans sa dimension physique et philosophique.
Le Bo est une arme longue (entre 1.85 m et 2 m), cylindrique (2 diamètres variables) façonnée à partir de bois de frêne en général.
L'objectif du BoDao : utiliser toutes les techniques existantes afin de proposer une discipline respectant les traditions ancestrales et qui rassemble dans sa pratique la circulation énergétique, le Qi, interne (base et fondements de nombreux arts martiaux) et externe (pratique martiale et maniement d'une arme) dans la force contrôlée et la puissance.
Aujourd'hui pratiquer le BoDao dans son art et sa philosophie c'est retrouver un corps sain dans un esprit sain, c'est faire circuler l'énergie et ré-apprendre à se servir des facultés d'actions physiques et de discernement moral pour appréhender au mieux le monde dans lequel nous vivons.
L'utilisation du bâton date de l'Egypte antique, au temps des pharaons. En effet, le Tahtib est un art martial du bâton, un art ancestral égyptien d’accomplissement de l’homme, physique et mental. Tout au long de ces 5000 ans d’histoire, cet art martial est devenu festif et participatif. L'utilisation du bâton comme art martial est beaucoup plus connu dans les arts martiaux asiatiques, Tibet, Japon, Chine. Une arme utilisée pour la défense et non l'attaque.
 
Bo est le nom du bâton dans les arts martiaux japonais (hommage au grand Sensei Morihei Ueshiba fondateur de l'Aïkido) et Dao signifie la voie, le chemin; Les moines de Shaolin et Wudang utilisèrent le bâton comme arme de défense pour survivre et conserver leur droit à leur culture.
 
Les bienfaits de la pratique sont multiples, à la fois physique et mental :

- Etirement de toute la chaîne musculaire

- Souplesse et renforcement des articulations

- Rectification de la posture générale avec notamment une grande ouverture plexus-sternum-épaules

- Accroissement de la stabilité et de l'équilibre général

- Dextérité accrue

- Développement harmonieux de la musculature

- Mémorisation développée

- Augmentation des capacités sensorielles

- Connexion de l'être à son environnement et plus largement à l'énergie cosmique ...

© 2023 by Jade&Andy. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now